L’AlterTour 2012 passera par l’Aveyron

Mathieu Revue de presse

L’AlterTour cycliste est un tour à vélo qui se déroule chaque année dans une région avec un thème différent.

La 4e édition 2011 s’était déroulée dans le sud-est avec l’arrivée sur le Larzac avec pour thème la sobriété énergétique. Cette année, pour la 5e édition, l’AlterTour se déroulera dans le grand Sud-Ouest, du 11 juillet au 19 août. Il s’élancera de Foix en Ariège, reliera Minerve, Castres, Rodez, Périgueux, Bordeaux, Toulouse, Auch et Pau pour les villes moyennes et grandes. Il aura pour thème « Une autre faim du monde est possible ». C’est un relais solidaire familial (chacun choisit de faire le nombre de kilomètres qu’il veut) qui a pour but d’aller à la rencontre d’alternatives à cette société libérale où l’objectif est d’écraser son voisin. C’est un tour « à la carte » (on peut participer 1 ou plusieurs jours), en autogestion (chacun participe à son tour à toutes les tâches) pour celles et ceux qui souhaitent partager une belle tranche de vie collective dans la simplicité volontaire.

L’AlterTour en Aveyron fera étape à Sever de Castanet le 23 juillet, à la rencontre de Pierre Labeyrie, membre de la SCOP ARIA énergies (démonstration de méthanisation pour alimenter un barbecue). D’autres rencontres jalonneront le circuit aveyronnais : à Rodez, Serge Vabre, agriculteur bio (vaches à lait) ; à Calmont, Benoît Veyrac, maraîcher bio en AMAP, puis Olemps où la mairie d’Olemps hébergera les participants qui bénéficieront de surcroît d’un repas palestinien confectionné par l’association Le Philistin (importation de produits palestiniens). Le 25 juillet, Rodez avec visite historique puis départ à Sainte-Radegonde où sera évoquée la problématique des déchets pour continuer vers Ségur à la rencontre de la ferme du Vialaret (organisation du partage du travail intéressante) et aussi une agricultrice bio en AMAP et qui cultive en traction animale. Nous serons hébergés par la mairie de Ségur.

La dernière journée en Aveyron se déroulera entre Ségur et Rignac au conservatoire de la châtaigne.

L’idée est aussi de ponctuer chaque soirée d’un spectacle en essayant d’impliquer des artistes amateurs ou professionnels locaux. Oui, une autre faim du monde est possible, car « le monde est assez grand pour satisfaire les besoins de tous, mais il sera toujours trop petit pour satisfaire l’avidité de quelques-uns ». Nous devons « vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre » (Gandhi).

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/03/1368597-l-alter-tour-2012-passera-par-l-aveyron.html