L’autre sillon de l’AlterTour

Mathieu Revue de presse

De Saint-Julien-en-Genevois aux Marches, l’AlterTour a traversé la Savoie en dénonçant la compétition et le projet de Sillon Alpin, « un plan de destruction massive dans la concurrence mondialisée ».

Saint-Julien-en-Genevois, Annemasse, Bonne, Pers-Jussy, Arbusigny, Evires, cimetière de Morette, Annecy, Doussard, Bellecombe-en-Bauge, Cusy, Aix-les-Bains, Chambéry, Saint-Jean-d’Arvey, Les Marches… Pendant neuf jours, du 2 au 10 juillet dernier, l’AlterTour a sillonné la Savoie. Une première depuis le lancement de « cet autre Tour de France » en 2008 par des mordus de vélo qui haïssent la compétition. C’est que cette caravane cycliste alternative dénonce « le sport-opium du peuple, support de propagande du système concurrentiel mortifère ». « Contre cette folie destructrice », les cyclistes sont venus découvrir les alternatives savoyardes et apporter leur soutien aux résistances locales face à la candidature d’Annecy aux JO 2018 (voir notre reportage vidéo), au projet de Sillon Alpin (voir notre reportage vidéo) et au golf des Marches (voir notre reportage vidéo).

L’objectif ? « Défendre des valeurs de solidarité, de paix, d’équité, de sobriété » face « au pillage des ressources (énergies fossiles, eau…), aux nécrotechnologies, au bétonnage de la nature, aux injustices sociales et à la paupérisation grandissantes ». A Annecy, Chambéry, Saint-Jean-d’Arvey et aux Marches, La Voix s’est mis au vélo.

A vélo contre le Sillon Alpin from La Voix des Allobroges on Vimeo.