Cultiver le corps et l’esprit de résistance avec l’AlterTour !

Mathieu Revue de presse

Pas d’idée pour les vacances ? Envie de vous faire de beaux mollets tout ronds tout en défendant des alternatives locales. Au départ de Notre-Dame-des-Landes, l’AlterTour fait cet été escale en Bretagne. Du 10 juillet au 21 août, cette neuvième édition ne manques pas de charme et s’inscrit dans une dynamique de réappropriation des biens communs.
« L’AlterTour pour une planète sans dopage » est un parcours cycliste autogéré en relais partant à la découverte des alternatives régionales au cours de l’été. C’est un espace de rencontres, de débats, ouvert à tous, visant à promouvoir la réflexion, les échanges de connaissances et d’expériences militantes, les témoignages de résistance non-violentes.

Il fédère les personnes et les mouvements qui s’opposent à l’esprit de compétition, et dénoncent le dopage sous toutes ses formes, notamment dans l’agriculture et l’économie concurrentielle.

Chaque année il est organisé par l’association AlerCampagne, née des suites de la mobilisation en 2004 pour la journée internationale d’opposition collective oux OGM agricoles. L’association est initialement pensée pour fédérer l’action des quelques 1000 organisations partenaires issues de 56 pays.

Très vite s’engage une réflexion et une dénonciation originale du dopage globalisé. Dopage agricole en premier lieu : pesticides, OGM, engrais de synthèse, entrainent pollution et effondrement de la biodiversité. Dopage financier avec les subprimes. Dopage énergétique par le nucléaire. Dopage commercial objet des litanies publicitaires. Dopage du transport avec le pétrole…
Article progrès social

Source : N°67 du Progrès Social
Aurélie Edet