Étape du 8 août : Cramans – Arbois

Mathieu Bière, Agriculture, Bourgogne-Franche-Comté, Édition 2013

7h – Nuit passée à Cramans, après une dégustation de vin bio local, et sans gueule de bois, vive le vin naturel sans sulfites ajoutés et merci Etienne !!

8h – Jean-Robin est impatient du temps, il l’agace car trop variable ! Il a bien dormi l’ami, malgré le clocher qui a sonné toute la nuit, et heureux il l’est car pour une fois il se lève pas trop tard et a du temps le matin !

Sa phrase : « Appuyez-vous sur les principes, ils finiront bien par céder»

8h30 – Mathieu s’apprête à dire à tout le monde qu’on va partir, direction Mouchard, pour rencontrer les Croqueurs de Pommes. L’organisation se passe nickel, la transition est bonne. Il a bien dormi… dans un lit (et ouais !), mais assez vert d’avoir raté les copains musicos de la veille.
Sa phrase : « A la brasserie, ça va être ‘franchement’ bien !»

8h45 – Léa vie la matinée assez mollement.. elle a géré le pliage de sa tente avant tout le monde, prend son petit déjeuner et aimerait bien se poser redormir avant le départ… dur dur. Sa phrase : « La vie c’est bien, surtout le matin»

9h30 – Laurence vient d’arriver à Cramans avec le groupe, pour rencontrer les Croqueurs de Pommes… mais qui sont-ils ?? Elle roule avec son vélo et est fort fort contente de ces rencontres avec ces bons vins ! Sa phrase : « Là je suis chauffée physiquement, mais psychiquement… je suis encore dans ma nuit écourtée»

10h – Les Croqueurs de Pommes Jura Val d’or – Christian Drain, au verger conservatoire de Cramans
Christian nous invitant à gouter les pommes de moisson : « Attention, c’est pire que bio, il y a les asticots avec.»

Christian Drain, AlterTour 2013. Crédit photo G de Crop

Voici des brèves d’informations sur la rencontre :
En Europe existe 3000 variétés de pomme, la pomologie rassemble les experts sur le domaine
En fonction des lieux, 1 pomme peut avoir 10 ou 15 synonymes
Bouquin à lire : Patrimoine Fruitier de Franche Conté (observatoire régionnal de l’environnement de Franche Conté)
Au verger sont plantés des variétés anciennes
La variété Belle Fille de Salin (photo) se conserve en cave jusqu’à Mars
La greffe est une technique de reproduction d’une variété, au même instar que le clonage. Cette technique existe depuis le moyen âge. Différents types de greffe en photo.
La taille (du verbe tailler) des arbres se fait de différentes manières. Les 2 principales périodes sont l’hiver et fin juillet (taille envers).
Une bourse aux greffons est organisée tous les ans à Arbois.
Les vers de pommes viennent de la ponte des mouches dans la fleur, quelques mois plus tôt.
Les abeilles sortent à partir de 17°C, la polonisation des plantes est donc directement affectée par les variations de température.
Le terrain de l’observatoire leur est prêté par la Com’Com, en échange de quelques bonnes bouteilles de jus.
Plus d’infos sur la page AlterTour : clic

10h30 – Aline : « Aujourd’hui c’est la greffe générale !»

10h45 – Julien considère que ce métier effectuer par les Croqueurs doit être plus reconnu car essentiel pour garder la diversité des variétés. Dans de nombreux domaines, des personnes continuent des activités traditionnelles dans leur coin et en sont les gardiens. En goutant ces pommes, Julien est bien heureux de trouver la 2nde meilleure ?. Il veut : Liberté, égalité, gratuité, enlever le contrôle et démocratiser les transports.
Sa phrase : « Le bonheur c’est comme faire du vélo sans les mains»

11h – Antonin : « Je voudrais lui demander de faire plutôt des poires, parce que je préfère le jus de poire » / « La fondue c’est meilleur que les ravioles !»

Brasserie La Franche, AlterTour 2013. Crédit photo G de Crop

13h – Brasserie La Franche – Jean-Yves et Régis à la Ferté En 2004 un groupe de copain a envie de fabriqué de la bière (en cuisine), leur production commence donc à petite échelle pour un cercle d’amis. L’association est montée en 2005 pour la vente sur le marché et suivi de grands travaux. Aujourd’hui la production est proche de 500 hecto-litres par an, soit 5 cuves en 5 jours et 850 litres/journée de travail.

Voici des brèves d’informations sur la rencontre :
Malt = grain germé et séché (transport absurdes dans la production France > Belgique > France…)
Ils ont joué les hamsters pendant 3 ans à concacer le grain avec un vélo !
Trempage du grain dans l’eau chaude pour casser l’amidon et le transformer en sucre
Lavage des écorces en fonction de la bière que l’on veut produire (4h pour une blanche, 2h pour une blonde)
Porter à ébullition et rajouter le houblon (très faible dose environ 2% ( ?) ) que l’on laisse infuser en fonction de l’amertume voulue > il existe du houblon français bio depuis 1 an
Maturation à 16°C puis 10°C pour décanter
Embouteillage rotative, puis attente 8 semaine avant la vente
Vente : 50% sur place, 50% dans la région, bouteilles consignées
Plus d’infos sur la page AlterTour : clic

13h30 – Christophe n’aime pas trop la bière, mais là… hum, oui !, c’est parfumé ! Il a retenu un intérêt sur le statut associatif de la structure pour commencer leur aventure. Lui perso n’aime pas assez la bière pour se lancer dans une telle aventure… il faut aimer la boire !

16h – Claire Brrr aurait bien dormi plus longtemps, et s’apprête à prendre une douche collective en plein air sur le vélo… quel temps !
Sa phrase : « Inspiration néant, je suis entre ( )»

19h15 – Philippe de Loz nous conseille un film sur la surconsommation : Surplus (Arte) à regarder ici
Sa phrase : « Warum scheize mit strom machen, wenn man strom mit scheize machen ?»

19h30 – Claire ckecky check trouve qu’il n’y a pas assez l’aspect apéro en ce moment, et après la remarque d’un alter-pote qu’on a de la bière des faucheurs : « ah ouaissss … » ! Sa phrase : « ouaich cane à pêche ! » La journée en un mot (récolté auprès des alter-cylclistes) :

Accueil Paysan Jura, AlterTour 2013. Crédit photo G de Crop

Eclairante, limaceuse, généreuse, mauve, agrume, humide, mousse, chapeau, fatigue, éclate, amère, solidaire, solibière, brassée, enfin le Jura !, pomme, bière, franche, acide, rayonnante, rayons, bière qui roule n’amasse pas mousse, vivifiante, nourrissante, minibus, confort, fondus, fruitée, ambrée, mousseuse, mouches, pas d’sieste trankil…

20h – Francette a retenu de la journée des montées et des descentes, de la forêt, de la route tranquille et calme, des bonjours réceptifs sur la route. Elle est bien contente d’avoir appris commence fonctionne une greffe pour le faire sur ses hibiscus et ses roses.
Sa phrase : « Tout le monde est monde, parce que tout le monde est là»

20h30 – Maia : « Un tapi peut en cacher un autre » Pierre : « Plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » Romain : « L’alterjournaliste est au groupe collectif ce que la cuve de fermentation est à l’orge maltée»

21h – La fabuleuse fondue fait fureur f’est fou !

22h – Une fondue nous est préparée par le comité d’Accueil Paysan Jura, avec des explications sur leur fonctionnement et les fruitières.

Le terme fruitière vient du fait qu’elle fait « fructifier ensemble ». Avec le fromage, les paysans pouvaient transformer le lait pendant l’année et le garder l’hiver. Cela en faisait une fruitière permanente dans l’année.

Accueil paysan accueille 200 adhérents et proposera bientôt des chèque cadeaux à offrir !!
Plus d’infos sur l’étape : clic